Christian Lhopital

En compagnie de Jean-Hubert Martin, commissaire

Les figures de Christian Lhopital sont des revenants dans tous les sens du terme : fantômes d’ascendants lointains, gamins cyniques ou esprits prisonniers de leur destin, ils hantent ses dessins. Leur farandole appartient à une longue tradition de vanités dont la danse macabre constitue l’une des manifestations les plus célèbre. L’instabilité de leurs incarnations en constante métamorphose offre au regardeur attentif un terrain de jeu inépuisable et jouissif.

En savoir +